5 choses utiles à savoir sur la prostate

5 choses utiles à savoir sur la prostate

La prostate est un organe de l’appareil génital masculin. Elle est à l’origine de plusieurs troubles, dont la majorité se manifeste après la cinquantaine.

Connaître certaines informations sur cet organe permet de se mettre à l’abri d’un cancer de la prostate. Que faut-il savoir ? Éléments de réponse.

A voir aussi : Est-ce possible de trouver l'amour sur un chat gay?

La prostate grossit selon l’âge

La majorité des médecins affirme que la taille de la prostate augmente à partir de l’âge de cinquante ans.

Cependant, une étude montre que cet organe de l’appareil reproducteur masculin grossit à partir de l’âge de l’adolescence. En effet, il augmente de volume pour atteindre la mensuration normale afin de favoriser l’éjaculation.

A voir aussi : Comment régler ma cigarette électronique ?

À partir de quarante ans, la prostate commence à grossir de manière continue suivant l’évolution de l’âge. Ce grossissement est un processus normal qui n’affecte pas le fonctionnement de votre appareil génital.

En général, l’augmentation de la taille de la prostate est une hypertrophie bénigne parce qu’elle est sans danger pour l’homme.

Le sport agit positivement sur la prostate

Les médecins expliquent que les troubles de l’érection et de l’orgasme causés par un dysfonctionnement apparent de la prostate sont dus à un manque de relaxation musculaire de l’organe.

Cette faible détente des muscles prostatiques empêche le sang d’affluer pour l’érection et l’urine de couler facilement. Ainsi, le sport est une arme essentielle pour favoriser le relâchement des muscles.

Pratiquer une activité sportive après quarante ans permet en effet de réduire les troubles de la prostate. En réalité, certains exercices physiques permettent de contracter les muscles de l’anus.

Cette contraction exerce une pression sur le plancher pelvien. Pourtant, le plancher pelvien soutient le périnée ; c’est le muscle qui porte la prostate et favorise ses mouvements.

L’érection est possible après une ablation de la prostate

Bien qu’elle soit un organe central de l’appareil reproductif masculin, la prostate n’est pas vitale pour son érection. Ainsi, le médecin peut recommander une ablation de l’organe en cas de cancer.

Cette amputation est susceptible d’entraîner un dysfonctionnement érectile. Mais dans la majorité des cas, l’érection est encore possible pour une vie sexuelle épanouissante.

Faire contrôler la prostate tous les deux ans

Les troubles de la prostate sont des dysfonctionnements silencieux qui se manifestent après plusieurs années. Pour constater ces problèmes le plus tôt possible, il est recommandé de se faire consulter tous les deux ans.

Ces contrôles consistent à faire des examens sanguins pour vérifier le taux d’antigènes que la prostate produit. Le test de référence en la matière est le dosage sanguin du PSA. Aussi, certains médecins pratiquent un toucher rectal pour évaluer la taille de la prostate.

La prostate régule le fonctionnement de l’appareil génital

Beaucoup d’hommes ignorent le rôle de la prostate. Il s’agit en effet d’un organe central qui influence les fonctions primaires du fonctionnement de l’appareil génital masculin.

Les médecins expliquent que la prostate permet d’avoir une érection solide. En réalité, son rôle principal consiste à libérer le liquide séminal au moment de l’éjaculation.

Cette fonction vitale contribue à la satisfaction sexuelle des hommes. Ainsi, un dysfonctionnement de la prostate entraîne un faible orgasme.

De même, cet organe peut influencer également la fonction de la libération de l’urine. En principe, la prostate se situe au-dessus de la vessie. De ce fait, il arrive qu’elle comprime le réservoir d’urine lorsqu’elle grossit.