Comment fonctionne la mise en fourrière des véhicules ?

Comment fonctionne la mise en fourrière des véhicules ?

Si vous avez déjà eu votre véhicule mis en fourrière, vous savez que cela peut être une expérience coûteuse. Mais qu’est-ce que la mise en fourrière d’un véhicule et comment fonctionne-t-elle ? Voici un bref aperçu…

Qu’est-ce que la mise en fourrière d’un véhicule ?

On parle de mise en fourrière d’un véhicule lorsque les forces de l’ordre saisissent un véhicule en raison du non-respect du code de la route ou d’une activité criminelle présumée. La raison la plus courante de la mise en fourrière est la conduite sans permis ou assurance valide. Les autres raisons peuvent être la conduite en état d’ivresse, le stationnement interdit, l’abandon du véhicule…

A découvrir également : Comment se déroule le polish de voiture ?

Une fois le véhicule mis en fourrière, le propriétaire doit payer tous les frais pertinents et prouver son innocence avant que le véhicule ne soit libéré. Dans certains cas, il se peut que le propriétaire ne puisse pas du tout récupérer son véhicule. Par exemple, si la voiture a été utilisée pour commettre un crime grave, elle peut être confisquée comme preuve et vendue ultérieurement aux enchères.

Comment récupérer son véhicule à la fourrière ? 

Vous devez dans un premier temps, vous renseigner sur la cause de la mise en fourrière de votre véhicule. Si votre véhicule a été retiré car vous n’avez pas réglé vos contraventions, mettez-vous à jour avant de vous présenter à la fourrière. Nous vous conseillons de téléphoner à la fourrière qui possède votre véhicule, afin de connaître les modalités de reprise mais également pour connaître les horaires d’ouverture. Une fois les frais de fourrière payés, vous pourrez repartir avec votre véhicule, seulement si celui-ci ne fait pas l’objet d’une interdiction de circuler. Si c’est le cas, vous devrez le faire remorquer ! N’oubliez pas de vous présenter avec les papiers qui attestent que vous êtes bien le propriétaire du véhicule : carte grise, attestation d’assurance, permis de conduire…  

A lire en complément : Les avantages d’une signalisation connectée