Tech

Granulométrie laser : les clés pour choisir les appareils

9Views

L’analyse granulométrique par diffraction laser est un procédé qui demande un grand savoir-faire et beaucoup de précision. Pour la réussir, divers appareils existent et sont spécifiques à chaque forme d’analyse. Mais force est de constater que de nombreux techniciens n’arrivent pas à se procurer les appareils adaptés. C’est ce qui entraîne de nombreux ratés dans la réalisation de la procédure.

Qu’est-ce que la granulométrie laser ?

La granulométrie laser sert à mesurer les rayons de particules. Ces dernières sont généralement de l’ordre de 0,05 à 900 µm. Cette analyse se fait de plusieurs manières dont la plus connue est la diffraction laser qui nécessite l’intervention de divers appareils. Pour obtenir vos instruments d’analyse, vous pouvez faire appel à Ribori Instrumentation qui dispose de nombreux appareils de mesures granulométriques.

A voir aussi : Pourquoi faire appel à une agence offshore ?

La mise en œuvre de la granulométrie laser peut se faire par voie humide ou par voie sèche. Dans le premier cas, on disperse l’échantillon avec de l’eau. Cette technique engendre un phénomène de bruit de fond qui est d’abord mesuré. Ce n’est qu’après qu’on effectue une comparaison des différences de diffraction. La lumière que diffusent les particules est mesurée des milliers de fois en quelques secondes.

Pour la mesure en voie sèche, les particules sont plus nombreuses. Ici, la quantité d’échantillons peut varier de 0,5 à environ 5 g et il s’agit très souvent des poudres. La réponse est instantanée grâce à des mesures continues avec une cellule en chute libre et un dispositif de poudre vibrant.

A lire aussi : Comment transformer ma TV en Smart TV ?

Granulométrie laser

Les critères pour bien choisir vos appareils

Les appareils et logiciels viennent aujourd’hui améliorer les travaux humains et aider à limiter les erreurs. On peut par exemple éviter des erreurs avec un logiciel de facturation ou obtenir des résultats plus précis avec des appareils performants en granulométrie. Pour ce dernier cas, il faut savoir choisir les appareils adaptés en vérifiant quelques points essentiels.

Vérifier le principe de mesure

Avant de vous procurer un appareil d’analyse granulométrique, il faut d’abord chercher à savoir s’il répond à vos critères. Certains spécialistes en granulométrie préfèrent la diffraction laser ou l’analyse dynamique d’image. D’autres peuvent opter pour un montage optique combiné, un montage Fourier ou encore un montage Fourier inverse.

Il faut rappeler que, bien que ce ne soient que de simples principes de mesure, ils peuvent donner des résultats divergents. Certains échantillons demandent pour leur analyse, des principes de mesure spéciaux. Il est important de choisir pour vos analyses un appareil qui dispose du principe de mesure que vous utilisez, ou qui est recommandé en fonction de l’analyse concernée.

Vérifier le type d’analyse

Tout comme le principe de mesure, le type d’analyse est aussi à vérifier et peut varier chez certains spécialistes. On distingue par exemple l’analyse Fraunhofer, qui se consacre sur la partie de la déviation issue de la lumière qui vient de la diffraction, de l’analyse Mie. Certains appareils se focalisent uniquement sur l’une de ces deux techniques, mais d’autres sont capables de gérer les deux.

Granulométrie laser : les autres points à vérifier

En plus des points précédemment cités, vous pouvez également vérifier la gamme de mesure, la précision, la source laser rouge, le design des lentilles, et la taille des particules traitées. Le temps de mesure typique, la fréquence d’acquisition des données et le système de dispersion d’échantillon ne sont pas à négliger.

Tout comme vous devez vérifier un appartement avant de le louer, vérifiez bien les appareils avant de les acheter. L’idée est d’avoir le meilleur rapport qualité-prix, mais surtout une machine adaptée à vos besoins.

Show Buttons
Hide Buttons