Selon les affirmations de certaines structures qui commercialisent le gaz, le pétrole ou encore le carburant, les prix ne dépendent pas uniquement de l’entreprise qui met le produit en vente. Un ensemble de critères sont pris en compte lorsqu’on établit les prix sur le marché. Suite à une décision qui annonçait une réduction de production par l’OPEP, le prix du diesel à la pompe a été revu à la hausse. Bien que cette situation ce soit déjà produite, les usagers affichent la même inquiétude et décident de prendre des mesures qui leur sont plus avantageuses. Nombreux évitent désormais les véhicules diesel pour s’adonner à des véhicules avec d’autres types de consommation. Cependant, les responsables tentent de trouver des solutions viables face à cette augmentation.

La réaction des usagers

Naturellement, les individus aspirent à dépenser le moins de ressources possible, le moins d’énergie, le moins de temps, mais surtout le moins d’argent. Par conséquent, il est facile pour une personne de passer d’un produit à un autre tant que les prix sont à son avantage. Le prix du diesel qui a encore augmenté dernièrement n’arrange pas du tout les automobilistes français. En effet, la fin d’année 2016 a été marquée par cette hausse à laquelle on ne s’attendait pas nécessairement. Désormais, il faut débourser la somme de 1, 2134 euros en moyenne pour obtenir un litre de diesel.

Cependant, les observations de 2015 étaient différentes. On pouvait avoir du diesel sous le seuil de 1 euro par litre, alors passer à plus d’un euro est une augmentation assez considérable pour agacer les français. En 2012 par contre, ce même diesel avait atteint 1,5 euro le litre, mais la situation avait été régularisée.

La raison de l’augmentation

Pour commencer notons que le prix du carburant dépend généralement de celui du pétrole. En effet, les responsables justifient cette hausse par la croissance des cours de pétrole occasionnée par la décision de L’OPEP de diminuer sa production. On remarque une augmentation des cours de 20% depuis novembre 2016. Précisons que l’évolution des cours du pétrole n’est pas une chose facile à prévoir, la réalité s’impose juste à un moment. De ce fait, le prix du diesel à la pompe subit cette variation sous la désolation des usagers qui restent en quelque sorte impuissants.

Aussi, on ne s’attend pas à une éventuelle baisse dans les semaines à venir, d’ailleurs l’augmentation pourrait atteindre les 3,9 centimes bientôt. Toutefois, le prix de l’essence reste abordable avec une augmentation de 1,1 centime.