Voyage

Comment bien préparer son expatriation ?

27Vues

L’expatriation est tout d’abord un choix de vie ensuite vient la question de l’emploi à l’étranger. Dans ce sens, bien qu’il soit important de bien établir sa situation salariale dans le pays d’accueil, le séjour sur place doit retenir une attention particulière pour le futur expatrié. Sa préparation doit se faire des mois à l’avance pour que le jour du départ, tout soit fin prêt pour accueillir l’expatrié et sa famille dans les meilleures conditions possible. Cette organisation se passe à différents niveaux. Voici quelques astuces pratiques pour bien préparer son expatriation.

Visiter le pays d’expatriation

Connaître le pays de destination est important pour le futur expatrié. Cela doit se faire, pour éviter un impact trop violent sur sa famille et aussi sur lui, d’un point de vue psychologique. En effet, l’inconnu est une chose qui encourage les sentiments de crainte et de mal-être. Le pire est à craindre surtout si l’on a des enfants. Ces derniers sont effectivement plus vulnérables que les adultes en matière d’adaptation à un changement. Afin d’éradiquer ce statut étranger du pays d’expatriation, y faire une visite ou même y passer des vacances semble être une solution salutaire.

Pour cela, il faudra organiser un voyage vers la destination quelque temps avant le départ définitif pour l’expatriation. Chaque membre de la famille pourra se faire une idée de leur futur environnement, et aussi de faire connaissance avec le peuple qu’ils côtoieront pour les prochaines années. Afin que ces vacances de reconnaissances se passent sans stress et dans la bonne humeur, la famille peut opter pour un séjour dans un des villages vacances été qu’on peut trouver sur http://www.vtr-voyages.fr/sejours-france/villages-clubs.

Trouver un bon logement

Trouver un bon logement représente une véritable priorité pour les expatriés. En tant qu’étrangers dans le pays d’accueil, ils se doivent de s’y prendre à l’avance, bien avant leur départ pour dénicher la maison idéale. Les critères de sélection dans ce cas-là sont les suivants :

  • Existence de commerce, de supermarché dans les environs
  • Existence de bonnes écoles pour les enfants à proximité
  • Un emplacement pas trop loin du lieu du travail, idéalement desservi par les transports en commun
  • Un quartier sécurisé
  • Un bon voisinage, avec d’autres expatriés serait un véritable plus

Ce dernier critère est particulièrement recherché pour pouvoir constituer un groupe de connaissances, composé de personnes dans la même situation. Les échanges entre expatriés faciliteront la transition dans le nouveau pays.

Confier son patrimoine immobilier à un gestionnaire

Changer de pays d’habitation implique de laisser ses avoirs immobiliers dans son pays d’origine. Ces biens nécessiteront un traitement particulier (entretien, réparation, sécurisation…) si les expatriés décident de les garder. S’ils ont des membres de la famille qui sont restés sur place et qui peuvent s’en charger, c’est une bonne chose. Mais si ce n’est le cas, cela devient compliqué. Le mieux est de faire appel à une agence spécialisée dans la gestion des patrimoines immobiliers.

Ces établissements peuvent prendre soin des biens des expatriés durant leur absence. Certains professionnels peuvent même s’occuper de la mise en location des biens et d’assurer les tâches qui s’y rapportent comme la recherche de locataires, l’accomplissement des procédures administratives (rédaction du contrat de bail, diagnostic des lieux…), et aussi la réception des loyers et l’entretien des biens en question.

Show Buttons
Hide Buttons