Santé

Soins dentaires au Canada

2Vues

Lorsque l’on a besoin des soins dentaires au Canada, la tendance est de se diriger vers les cliniques du secteur privé. Celles-ci présentent plus d’avantages que dans les organisations publics de santé et les services reçus sont plus satisfaisants. De ce fait, l’on constate une nette évolution de la santé dentaire des canadiens, d’où l’appel à plus d’implication à travers de nombreux financements et l’approvisionnement en matériel pour traitements dentaires.

Offre et financement de soins dentaires au Canada

Les années 2000 marquent l’arrivée massive de nouveaux professionnels dans le secteur, en l’occurrence des grands groupes privés dans le marché canadien. Bien que cette répartition ne soit pas unanime sur tout le territoire national, l’on note tout de même un pourcentage de plus de 75  de la population par rapport à d’autres pays développés.

Toutefois, malgré l’apparition de plus de dentistes et hygiénistes, les soins sont financés en grande partie par les particuliers et les compagnies d’assurances privées. Dans un autre cas, certains gouvernements subventionnent en minorité les soins dentaires et chirurgicaux comme l’abcès dentaire pour une cible particulière de la population (enfants, démunis, personnes âgées de plus de 65 ans).

En effet, les gouvernements canadiens ne se sont pas impliqués entièrement dans la prise en charge des soins buccodentaires depuis les années 60, à cause de la responsabilité individuelle qui reposait sur chaque individu ayant une assurance santé. Face à ce maintien de santé buccodentaire, des statistiques ont démontré que celle-ci s’améliore, du moins tous les deux ans, des canadiens font des visites dans une clinique dentaire.

Vous pouvez donc constater que le taux de problèmes dentaires et la prévalence de carie est en chute libre comme l’indique cette clinique dentaire à anjou . De plus, vous remarquerez une réduction des inégalités socio-économiques et un perfectionnement de leur bilan de santé.

Responsabilité du service public face aux soins dentaires

Les coûts de consultation pour les soins complets dentaires sont assez élevés comme l’indique ce dentiste à st-jerome pour toutes les bourses. En plus du prix, l’on note aussi n décalage compte tenu de la qualité du service dans les différents groupes. Ceci est dû au fait que l’état ne couvre pas une plus grande partie des frais des soins dentaires.

S’agissant des résultats des enquêtes, le constat est alarmant. Une personne sur cinq préfère se rendre dans une clinique privée que dans un réseau public, que ce soit dans le Royaume uni ou même au Canada, avec les possibilités d’inaccessibilité à un dentiste. En suède par exemple, les raisons soulevées tendent plus d’ordre économique, bien que la catégorie des personnes sans emploi soit plus prédestinée à recevoir un traitement dentaire.

Cependant, dans les pays comme la Finlande, près de la majorité des soins ont pris en charge par les gouvernements. L’on remarque une relation entre le secteur public et privé, une abolition et un élargissement de couverture de soins buccodentaires et du volume de services à tous les groupes d’âge et classes sociales. Sauf que cette décision n’a pas pu diminuer le temps d’attente ni de consultation par un dentiste dans le réseau public.

En Australie, les services dentaires sont disponibles à la fois dans les établissements publics comme dans les cliniques privées. Mais ici, les honoraires de service ne sont pas les mêmes dans les deux secteurs. L’on distingue toujours cette catégorie de personne qui bénéficie des soins des services du public, même avec un long service d’attente.

L’idéal serait que toutes personnes puissent profiter des soins dentaires. Même comme les enquêtes sur le plan international ont démontré que ce n’est pas la totalité du financement gouvernemental qui parviendra à cet état. La longue attente et des stratégies mises en place freinent cette accessibilité. Cependant, face à tous ses problèmes de santé dentaire, l’on remarque une importante évolution au Canada.

Show Buttons
Hide Buttons