Actualité

En France : les cadres-femme encore loin de l’égalité salariale

1Visualisation

L’inégalité des salaires entre hommes et femmes est une réalité en France. Depuis quelques années, les causes de cette disparité sont bien identifiées, mais l’amenuisement des écarts se fait très lentement. Pour le moment les cadres-femmes perçoivent moins que les hommes. Une inégalité qui n’est pas sans faire de bruit au sein de la société.

À une période de l’année, les femmes travaillent gratuitement

À partir du mois de décembre de chaque année, les femmes travaillent gratuitement. Ce sont des données fournies par EuroStat que les organisations féministes ont pu exploiter pour pouvoir avancer ce constat. En effet, selon l’organisme de statistique européen, le salaire brut horaire des Françaises est aujourd’hui inférieur à 15.8% par rapport à celui des hommes. Dès lors, selon le calcul des Glorieuses, les femmes doivent travailler environ 39 jours de plus pour obtenir un salaire équivalent.

Malgré les décrets et lois votées ces dernières années, la situation semble stagner et les inégalités salariales entre hommes et femmes sont toujours aussi présentes. Selon une récente étude de l’Association pour l’emploi des cadres (APEC), environ 80% des cadres présentes dans le domaine des ressources humaines sont des femmes.

Environ 12% de plus pour les hommes

Selon l’APEC, les cadres masculins en France gagnent en moyenne 12% de plus que les femmes. Ce qui rend les différentiels de rémunération assez criants selon http://cftc-cadres.fr/. En effet, concernant le salaire médian (la première moitié gagne plus, l’autre gagne moins), les hommes gagnent 15% de plus que les femmes. À des postes de direction, cet écart peut aller jusqu’à 20%. Ce qui est un scandale dans un pays où l’égalité des sexes est largement prônée. Il a aussi un constat assez inquiétant surtout lorsqu’on sait que le taux de féminisation dans certains secteurs est largement au-dessus de la moyenne.

Une différence qui augmente avec l’âge

L’étude de l’APEC révèle surtout que l’écart de salaire entre les cadres hommes et femmes augmente avec l’âge. En effet, dans la seconde moitié de carrière, il peut atteindre plus de 20%. D’ailleurs, le constat n’est pas totalement nouveau et a été souligné à chaque fois que le débat a été soulevé. Toutefois, même si les inégalités se résorbent faiblement avec le temps, il est toujours bon d’enfoncer le clou de temps à autre. Un débat qui devrait bientôt revenir au-devant de la scène politico médiatique si l’on sait que les organisations féministes sont en ce moment sur le qui-vive.

Show Buttons
Hide Buttons