Immo

La France est loin derrière l’Allemagne et l’Italie en matière de construction

19Vues

En matière de bâtiment et de construction de grands édifices, la France traîne les pieds en Europe. En effet, des pays comme l’Allemagne et l’Italie le devancent largement, surtout au niveau des investissements. D’ici 2030, on estime que les infrastructures seront beaucoup plus importantes outre-Rhin, en dépit du fait que le Grand Paris est aujourd’hui le plus grand projet d’Europe.

Un total de 900 milliards d’euros de grands programmes immobiliers

L’Europe est en mouvement constant. Aujourd’hui, elle n’enregistre pas moins de 900 milliards d’euros de grands programmes concernant les domaines des bâtiments et des infrastructures. Selon une étude réalisée sur 6 pays européens par Business France pour Intermat, la France est loin d’être le pays le plus dynamique en matière de projets BTP. Certes, nous avons le Grand Paris qui est sans doute un des plus gros projets en Europe, mais cela ne suffit pas vraiment. Celui-ci va regrouper 200 km de métro pour 25 milliards d’euros d’investissement ainsi que 42 milliards pour la construction de bâtiments autour de ses gares. Au total, l’agglomération de Paris va connaitre plus de 67 milliards d’euros d’investissement, ce qui est un véritable record en Europe.

Problème de digues

Pour les investissements de la Grande-Bretagne, ils sont à prendre avec beaucoup de précautions. En effet, les incertitudes liées au Brexit sont passées par là. Aujourd’hui, le marché français du BTP est inférieur aux 233 milliards programmés en Italie d’ici 2030. Pour ce pays les récents tremblements de terres et inondations sont à l’origine d’une affectation de 20 milliards supplémentaires à la construction. Cependant, l’Italie a toujours de très grands programmes nationaux en BTP d’ici 2030, notamment la modernisation de 12 aéroports pour seulement 84 milliards.

Entretien de l’existant

Pour ce domaine, la France se positionne aussi assez loin de l’Italie et de l’Allemagne. En effet, une entreprise de btp française réalise beaucoup moins de travaux du genre que n’importent que les entreprises dans les autres pays. Ce qui s’explique en partie par le délabrement du réseau routier en Allemagne ou encore la modernisation des aéroports. Le gouvernement allemand a attribué aussi 25 milliards à la réalisation d’infrastructures fluviales entre 2016 et 2030. Pendant ce temps, les autorités hésitent à lancer de grands travaux dans le domaine fluvial, notamment avec le Canal Seine Nord.

Enfin, concernant les pays de l’Europe de l’Est où les activités du BTP ne représentent que 15% de l’activité annuelle dans le secteur des travaux publics.

Show Buttons
Hide Buttons