Évacuer ses eaux usées vers un collecteur, ou alimenter son habitation grâce à un puits nécessite l’utilisation d’une pompe immergée. Il permet aussi d’arroser son jardin depuis son bassin. Cependant, le choix d’une pompe immergée n’est jamais facile. En effet, entre la puissance souhaitée, le volume d’eau que l’on souhaite utiliser ou encore la marque la plus adaptée, il faut prendre en compte plusieurs éléments. Voici les clés de votre choix.

Avantages et particularité d’une pompe immergée

Le principal avantage d’une pompe immergée, c’est qu’il s’agit d’un dispositif qui est capable de relever les eaux depuis un point particulièrement bas (le plus souvent de 7m). Entièrement étanche, la pompe immergée se place souvent de manière directe au fond de l’eau et présente plusieurs avantages.

D’abord, vous n’aurez plus de problèmes d’amorçage et la pression de l’eau autour de la pompe empêche à l’air d’être aspiré. Ce qui permet d’éviter le phénomène de la cavitation. Ensuite, une pompe immergée produit moins de nuisances sonores, car elles sont atténuées par l’eau. Par ailleurs, le moteur ne risque pas de surchauffer, car la pompe se trouve dans un environnement qui a tendance à la refroidir. Enfin, une pompe immergée est totalement discrète, car on ne la voit pas.

Quels sont les différents types de pompes immergées ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs modèles de pompes immergés, dont deux grandes familles : les pompes immergées de relevage et les pompes immergées d’alimentation. Les premières sont spécialement dédiées à l’évacuation des eaux pluviales ou des eaux usées. Pour les autres types de pompes, elles sont orientées vers le pompage de puits, car elles sont souvent mises en place dans le but d’assurer l’alimentation en eau potable. À noter que la plupart des pompes immergées d’alimentation en eau potable font partie de cette famille.

Quelles caractéristiques prendre en compte ?

Pour bien choisir votre pompe submersible de la marque Flygt, il faut toujours prendre en compte la nature des eaux à pomper. Ensuite, si vous cherchez une pompe pour arroser depuis une cuve de récupération des eaux pluviales par exemple. Si vous envisagez de pomper des eaux d’inondation ou des eaux usées, le mieux serait de miser sur des pompes « eaux chargées ». Concernant les eaux très chargées, il faudra miser sur les pompes spécifiques à large passage granulaire ou encore les eaux d’inondation extérieures. D’ailleurs, il existe des pompes qui sont équipées d’une roue dilacératrice avec un très large passage granulaire.