il teste l'impression 3D
Tech

L’impression 3D : la solution pour l’innovation des PME et PMI

40Views

L’impression 3D est une technique consistant à modéliser un objet à partir d’un logiciel comme SketchUp Pro ou encore ZBrush. Les données sont, par la suite, transmises à une machine qui concrétise l’image. L’objet prend forme grâce à la superposition de couches de matériaux. Il s’agit d’une technique que l’on peut utiliser pour la création d’une série de produits.

L’impression 3D, une révolution à prix doux

Si l’impression 3D a longtemps été réservée aux grandes entreprises, elle est maintenant accessible aux PME et aux PMI. L’évolution de la technologie a permis de produire des modèles plus compacts et moins chers. Dès 500 €, il est possible d’en acquérir un pour la production en petite série.

Lire également : Comment transformer ma TV en Smart TV ?

L’avantage de l’imprimante 3D

Disposer d’une imprimante 3D présente un bon nombre d’avantages :

  • La réduction du délai de production
  • La réduction du prix de production
  • Une personnalisation rapide
  • La possibilité de production de différentes pièces

De par la démocratisation de l’imprimante 3D, il est désormais possible de faire des locations pour la réalisation de prototype, maquette ou produit. Les PME et PMI s’ouvrent ainsi à un large choix de matériaux et de techniques de production avec l’impression 3D. À titre de rappel, il existe divers procédés destinés à la réalisation de petites séries. C’est le cas de l’impression 3D à dépôt de matière fondue FDM, la stéréolithographie (SLA) et la Bio-impression 3D.

A lire en complément : Pourquoi consulter un blog d'informations sur les systèmes de stockage informatiques ?

L’impression 3D VS le Moulage par injection

 

Concrètement, tous ces avantages mènent indéniablement à la production à moindre coût à condition bien sûr de produire en petite série ou en moyenne série.

D’une manière générale, pour la production en grande série, le moulage thermoplastique est plus intéressant. En effet, grâce à cette technique, il est possible de réaliser 1000 pièces par cycle. La production de la moule, celle qui donnera la forme des prototypes, prend, quant à elle, du temps à réaliser. Voilà pourquoi elle n’est pas recommandée si l’on veut une production rapide et en petite série.

Les limites de l’impression 3D

Bien qu’elle soit avantageuse, l’usage de l’imprimante 3D a ses limites. Les finitions sont parfois moins nettes comparées aux autres techniques de production (injection, usinage, etc.). La superposition donne lieu à un rendu relativement fragile en fonction de l’usage destiné aux produits.

L’impression 3D, pour qui ?

L’impression 3D s’adresse à une large gamme de productions. Dans le domaine médical par exemple, une imprimante 3D s’avère utile pour produire du matériel. Il s’agit aussi d’un outil pratique pour la production de prothèse. Pour la réalisation d’objets personnalisés tels que les bijoux ou autres fournitures, l’impression 3D est aussi intéressante.

Cette technologie n’est pas seulement à la production en série, mais aussi au test de produit. En effet, les premiers prototypes peuvent être moulés pour donner lieu à une grande à plus grande échelle. Pour les professionnels, c’est donc un vrai facteur de croissance !

Show Buttons
Hide Buttons