Dans les procédures de marché public, les entreprises ont tendance à commettre beaucoup d’erreurs pendant l’élaboration de leurs dossiers. Malheureusement, la moindre erreur se paye cash, ce qui fait que plusieurs candidats connaissent rarement une suite favorable dans ce genre de procédure. En effet, la consultation des dossiers est une étape sérieuse où les décideurs se basent sur un ensemble de critères pour faire une présélection. Par manque d’accompagnement de la part d’un consultant en marchés publics, certaines entreprises procèdent à des irrégularités sans même s’en rendre compte.

Ne jamais poser des questions à l’acheteur public

Cela arrive souvent aux entreprises qui n’ont pas une grande expérience. Dès la réception de l’offre, elles se mettent à élaborer leurs dossiers sans éclairer certains points obscurs. Même si les contacts sont limités à cause de la concurrence, il faut savoir que la réglementation vous permet de poser des questions à l’acheteur public. Cette démarche est encadrée par des chartes, avec un délai que les candidats doivent respecter. Il est aussi recommandé de solliciter l’expertise d’un consultant en marchés publics pour mieux vous conformer avec les règles. Vous allez ainsi avoir toutes les informations complémentaires qui pourront vous permettre d’augmenter vos chances.

Ne pas vérifier les prix des prestations

Beaucoup de candidats échouent sur ce point. En effet, un dossier de candidature comporte plusieurs documents qui sont généralement dissociés. Par exemple, certains acheteurs publics traitent séparément la partie littéraire et l’annexe financière. Malheureusement, plusieurs entreprises ne prennent pas le temps de vérifier ces documents après la rédaction de leurs dossiers, ce qui compromet leur chance. Pour éviter que votre candidature soit rejetée, il est recommandé de vérifier si les prix des prestations mentionnés au niveau de l’annexe financière sont conformes au reste de l’offre.

Ne pas lire tous les documents de l’appel d’offres

En général, les grandes entreprises dorment sur leurs lauriers après avoir atteint le sommet. Ainsi, certaines d’entre elles se permettent de ne plus lire les documents des appels d’offres. Une démarche qui tourne souvent au cauchemar au profit des jeunes pousses. Pour parer à cette éventualité, vous devez lire l’ensemble des documents de consultation pour mieux répondre aux exigences de l’acheteur public. Il faut savoir qu’un appel d’offres est comme une série de questions. Chaque point doit avoir une réponse pertinente et des détails qui permettront de mieux convaincre les acheteurs. N’oubliez pas que dans cette étape, l’assistance d’un consultant en marchés publics est essentielle pour mettre toutes les chances de votre côté.